Jardins et espaces verts
 

 

À la campagne comme en ville, les espaces verts publics ou privés représentent des surfaces intéressantes pour les insectes pollinisateurs, par la disponibilité en ressources et en zones de nidification qu’elles proposent, mais encore faut-il que celles-ci soient gérées de manière adéquate

 

Les jardiniers et gérants d’espaces verts peuvent, avec quelques actions simples à mettre en œuvre, avoir une véritable influence positive pour les butineurs et la biodiversité

 

Que ce soit pour un coin de jardin ou bien pour une friche industrielle, le RBA encourage à combiner plusieurs actions, comme :

 

 

Quelques conseils aux jardiniers :

 

  • Abandonnez un tas de bois au fond du jardin. Il offrira un gîte et de la nourriture aux petits animaux et insectes xylophages (mangeurs de bois).
  • Réservez un carré sauvage dans un coin du jardin : coquelicots, sainfoins, bleuets, et trèfles…apporteront ainsi un pollen de qualité aux butineurs.
  • Plantez des espèces adaptées aux conditions locales et aux périodes de floraison successives qui permettront de nourrir tout au long de l’année les papillons, abeilles et autres insectes…
  • Conservez les recoins et cavités qui pourront servir de caches pour la nidification des oiseaux et pensez à laisser un point d’eau (gamelle, vasque…) où ils viendront se désaltérer.
  • Préférez des haies locales composées d’espèces variées de feuillus (hors conifères) et évitez de les tailler en pleine période de floraison.
  • Limitez les espaces bétonnés ou en gravier (terrasses…) peu propices au développement de la flore et source de chaleur en période estivale.



 

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux